Les boss de Dark Souls 3: Comment vaincre Vordt de la vallée de lumières

Vordtnous Vous apportons un nouveau guide des boss du dernier jeu de la saga des souls, Dark Souls 3. Dans ce cas, vous parler de la deuxième boss final, Vordt de la vallée des lumières, une étrange créature avec un excellent design et une bataille épique. Vous pouvez en attendait pas moins de la les gars de from Software. Sans plus d’explications, nous allons commencer.

la Moitié chien, moitié chevalier

Nous trouvons Vordt dans la zone finale de la grande muraille de Lothric, il est assez facile à trouver car il est dans la partie inférieure, dans la partie sud de l’escalier qui mène à la salle du trône où l’on trouve la prêtresse gardien du mur qui nous donne la norme (qui, par la façon dont auront besoin de vous quitter).

c’Est une sorte d’animal à quatre pattes les saucisses dans un géant en armure de chevalier. Ne vous laissez pas berner par son apparence, lourde, comme il semble, cet ennemi est capable de faire toutes sortes d’acrobaties et contorsions, vous pouvez même obtenir d’un côté à l’autre côté de la salle dans un saut afin de ne pas aller en bas de la garde.

Sans doute, il est le meilleur pour la fin, il est placé sous vous et rouler vers lui quand il ne certains d’attaque, de cette façon seulement déposez vos coups de plus en plus prévisible et il sera plus facile de “marearle”. La majorité de ses attaques de mêlée, mais de temps en temps utiliser un souffle de glace assez dangereux, à l’écoute de ses mâchoires, va vous trahir lorsque vous chargez l’air glacé.

Lorsque vous êtes faible sur la vie, il deviendra de plus en plus agressif et il va commencer à faire quelques fentes à l’avant, il est préférable de rouler dans. parce que, si nous couvrir, nous allons perdre beaucoup d’endurance et de ne pas supporter beaucoup plus stable.

il Est faible contre foncé et le feu, nous allons donc utiliser la hache sombre que l’on retrouve dans la tour de garde du dragon. Il est résistant aux attaques physiques de la coupe et de la poussée, et est totalement à l’abri du poison, des toxines, des saignements, et, évidemment, dans la glace.