Le pain traités avec les rayons ultraviolets, un aliment de haute valeur nutritionnelle

Pan tratado radiación UV
Bien qu’il puisse sembler comme une théorie n’est pas conçu ou lointain, c’est une réalité. Le pain traités avec un rayonnement UV est un nouvel aliment et peuvent être commercialisés en Europe. Grâce à ce processus, il est possible d’augmenter la teneur en vitamine D dans le pain, et, avec elle, pour améliorer la valeur nutritive à l’égard de qui est normalement traitée. La décision de mise en œuvre a été approuvée par la Commission Européenne le 16 mars 2016 et a autorisé la commercialisation du pain traités avec un maximum de 3 microgrammes de vitamine D2 par 100g.

Processus lent, mais efficace pour une alimentation nutritive

l’approbation de la traitement de pain avec les rayons ultraviolets c’est grâce à la société Viasolde AB, dont la preuve d’un tel traitement. Depuis le début de 2014, la société a soumis une demande aux autorités compétentes de la Finlande pour être en mesure de vendre le pain comme un aliment nouveau. La procédure n’a pas été facile ou rapide, parce que, dans le cours de 2 ans, nous avons obtenu l’approbation.

malgré ce résultat positif, le processus s’est déroulé en plusieurs étapes de l’observation. Y compris l’évaluation de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA), qui conclut que le pain enrichi avec de la vitamine D2 par un traitement avec un rayonnement uv est sûr pour les utilisations de la requérante. J’étais donc prête pour l’approbation de la Commission en 2016. Par conséquent, il a dévoilé un nouvel aliment plus. Étant un cas dans lequel de la recherche et de la technologie a réussi à combiner en quelque chose de positif.

Donc, pour conclure, le pain doit être conforme avec les spécifications et caractéristiques nutritionnelles selon le règlement (CE) n ° 1925/2006. Réglé comme: “pains et brioches avec de la levure qui applique un traitement avec un rayonnement uv après le processus de cuisson afin de convertir l’ergostérol en vitamine D (ergocalciférol)”. Avec une longueur d’onde comprise entre 240 et 315 nm pendant 5 secondes maximum avec un apport d’énergie de 10 à 50 mJ/cm2.

PanComme vous pouvez le voir ces résultats peuvent être un grand pas en avant pour le secteur de l’alimentation et entreprises qui se sont engagées pour des aliments qui contiennent un meilleur positionnement. Dans ce cas, en particulier, peut être une bonne opportunité pour le développement de beaucoup d’autres.