50 nuances de Grey: pourquoi est-il sur la liste noire des livres interdits?

Hier, nous avons parlé de ce que nous avons en commun “50 nuances de Grey” et la Sainte Bible. Jamais on n’aurait dit que ces livres devaient être comparé à un certain point, mais ce qui est certain, c’est que les deux appartiennent à la même noir-la liste des livres interdits. Comme il ne pouvait en être autrement, cette énumération a émergé aux États-unis, de la main de Association Américaine des bibliothèques de l’État de l’Amérique, qui a publié un rapport, repris dans Al.com, qui comprennent les spécimens qui, selon eux, devraient être supprimés dans les écoles et les bibliothèques publiques. Soutiennent que contient une agressive de la langue et le sexe qui est inapproprié pour le public cible, mais si nous regardons le roi des franchises, érotique, qu’est-ce que la différence des autres, de sorte que seulement l’histoire de Christian Grey et Anastasia Steele est celui dans lequel vous avez posé semble mal à l’aise dans le pays de l’autre côté de l’océan Atlantique?

50 sombras de grey, libro, rechazado, no quieren, aceptan, secuelas, trilogía, franquicia erótica, noticias, Estados Unidos, escuelas, bibliotecas, públicas, lenguaje, sexo, lista negra, libros prohibidos, ALA, libertad de expresión, razones
L’histoire de Christian Grey, ce qui est inapproprié?

Dans la rédaction de la fonte nous avons analysé les raisons possibles pour laquelle cette association a pour en venir à ces conclusions, mais ce qui est certain, c’est que nous avons envie une position indéfendable. En outre, le reste de l’romans interdit de traiter avec sujets à polémique, mais, à notre avis, nécessaire pour obtenir une lacune dans la littérature ainsi que dans la société moderne: groupes minoritaires (que chaque fois que vous allez être moins) transsexuels et homosexuels. Ces soi-disant “groupes” pour avoir une voix et un votre voix soit entendue. Donc à partir de notre plate-forme virtuelle, nous plaidons pour la liberté d’expression et nous adorons l’encontre de tout ce qui va à l’encontre de cela, que le droit de veto de l’ALA sur les bibliothèques et les écoles publiques américaines sans raison. Chacun, selon ses goûts et ses centres d’intérêts, vous devez avoir la possibilité et le pouvoir de choix. Nous devons tous être libre de choisir ce livre, nous voulons lire et de donner une interprétation personnelle, enracinée dans l’éducation reçue, sans le danger d’aller à l’encontre de la loi. – Nous revenir à l’époque de l’Inquisition où presque tout était illégal? Ou le livre de gravure réalisée par les nazis? ’50 nuances de Grey” et de ses suites pour être disponible sur les étagères. êtes-Vous d’accord avec nous?